Test Dark Souls Remastered

Accueil / Dark Souls Remastered

04/2019

Gameplay

He ! Tu connais Dark Souls Remastered ?
Non ?

Mais siii !! Dark Souls, c’est ce jeu exceptionnel sorti en 2011 qui a eu droit à un petit lifting pour les nouvelles générations !

Toujours pas ? Tu connais sérieusement pas Dark Souls ???????? Tu sors !!!!!!!!!!!


Vous commencerez le jeu en créant votre avatar, en choisissant votre classe (ce qui a fort peu d’intérêt sur le long terme) et en choisissant votre item de départ (évitez le passe partout, ça pourrait quelque peu gâcher votre expérience de jeu). Une fois votre avatar créé (ce qui n’est pas une mince affaire en vue des choses horribles que l’on peut faire) votre but sera de faire sonner deux cloches et de ramener un calice a un endroit spécifique en le remplissant de quatre âmes de boss préalablement vaincus (ce n’est pas si compliqué !).

Darksouls a basé son style Rpg sur huit stats différentes :

Vitalité : qui sert essentiellement à augmenter votre jauge de points de vies

Volonté : qui sert à augmenter votre nombre max de cases de sort. (Les sorts sont sous forme de nombre d’utilisation et non pas avec du mana comme beaucoup d’autres jeux)

Endurance : qui vous permettra d’augmenter votre énergie/stamina (utile pour encaisser des coups avec un bouclier, ou pour faire de plus longs combos avec votre arme) et aussi augmenter le poids que vous pouvez porter, sachant qu’être à moins de 5% du poids max : vous fera passez en ultra léger, à moins de 25% : en léger, à moins de 50% : en poids moyen et au-delà en lourd. Certaines armures sont plus lourdes que d’autres et ce système de poids jouera sur votre mobilité, ainsi que sur votre roulade. Cette stat améliorera aussi votre résistance à l’effet saignement.

Force : qui vous permettra de porter des armes en nécessitant et ainsi d’augmenter leurs dégâts.

Dextérité : exactement le même rapport que la force, mais avec des armes plus sveltes, pour ceux qui aiment la subtilité.

Résistance : qui améliorera tous les types de défenses, ainsi que votre résistance au poison.

Intelligence : qui sert à utiliser la sorcellerie, qui améliore ses dégâts et ses effets, ainsi que les dégâts des armes de type magique.

Foi : même rapport que l’intelligence, mais avec les miracles et améliore aussi les armes de type divin.

Darksouls se joue à la troisième personne, votre personnage pourra faire différentes actions : des attaques rapides, des attaques lourdes (faisant plus de dégâts et demandant plus de stamina), une roulade (qui sera plus ou moins rapide, si vous êtes lourd ou léger), utiliser des objets assignés dans votre inventaire (l’objet le plus commun sera la fiole d’estus, qui est tout simplement une potion de soin. Vous en aurez un nombre d’utilisation et à chaque fois que vous retournerez à un feu de camp, elles se rechargeront), un ciblage de l’ennemi, une parade avec votre arme ou avec un bouclier si vous en avez équipé et aussi un contre possible avec certaines armes ou avec un bouclier léger ou moyen et non pas un lourd qui lui fera une simple attaque avec peu de dégâts.

Votre style de jeu dépendra de votre arme, du fait que vous jouiez au corps à corps ou à la magie et que vous portiez une armure lourde ou légère, car porter une armure lourde vous permettra d’encaisser plus de dégâts, mais aussi d’éviter que les attaques ennemies coupent vos enchainements/combos, alors que jouer en armure légère améliorera votre mobilité et vous permettra de passer plus facilement dans le dos de l’ennemie et de leur faire, grâce à la touche d’attaque rapide, une attaque spéciale, faisant de lourds dégâts (Backstaaaaaab !).

Chaque arme est jouable du début jusqu’à la fin du jeu. Du moment qu’une arme vous plait vraiment et même si elle vous parez peut être plus faible que d’autres sur le papier, elle aura forcément des points positifs par rapport à d’autres.

Chaque arme que vous trouverez a ses propre combos, pensez à en essayer un maximum pour trouver celle qui vous convient le mieux (il y a du choix), car Darksouls n’est pas si dure si vous trouvez la manière qui vous correspond le mieux pour potentiellement lui rouler dessus.

Il y a moultes armes, moultes sorts et moultes façons de combiner ce que l’on aime pour créer son avatar parfait. Vous pourrez porter deux équipements en main droite et deux équipements en main gauche avec lesquels vous pourrez switcher facilement (cela a un cout : une petite hausse de poids délicieuse !). Chaque arme est utilisable à une main comme à deux mains. Si vous avez envie d’utiliser un couteau à beurre à deux mains ou utiliser une pelle à tarte dans une main avec un pavois dans l’autre c’est possible.

Chaque coffre ou petites lueur blanches, aura un ou plusieurs objets uniques. Si vous trouvez une arme qui vous plait et que vous voulez la retrouver en new game + ou parce que vous n’êtes pas satisfait de la façon dont vous avez monté votre personnage, et que vous voulez recommencer (car il n’y a rien pour réinitialiser ses stats), vous retrouverez votre arme préféré exactement au même endroit.

Vous croiserez pas mal de PNJ sur votre chemin, avec tous des caractères plutôt délurés. Il y aura pour certains des quêtes à faire avec eux, si vous arrivez dans la bonne zone aux bons moments, certains seront seulement des marchands et certains seront plus intéressants morts que vivants, à vous de voir les décisions les plus adéquates.

Une grande force du jeu est son système d’expérience. A chaque fois que vous tuerez des ennemies, ils vous rapporteront des âmes. Avec ces âmes, vous pourrez, monter en niveau et de ce fait, augmenter une de vos huit stats préalablement mentionnée, mais aussi acheter des objets, de l’équipement, des sorts ou des miracles.

Quand malencontreusement vous décéderez (ça arrivera tôt ou tard), le but sera d’aller récupérer vos âmes, là où vous êtes passé à trépas, et si par vos gardes vous mourrez encore avant de les avoir récupéré, vous perdrez tout. (Dommage !) Chaque fois que vous mourrez, on vous renverra au dernier feu de camp visité et tous les ennemis reviendront comme si vous ne les aviez jamais tués.
Ces petits feux de camps disséminés un peu de partout dans le monde de Darksouls (qui sont parfois bien cachés) seront votre salut, et il vous sera parfois agréable de vous sentir en sécurité quelques minutes avant de repartir au combat.

Il vous sera possible au feu de camp de redevenir humain grâce a un objet qui s’appelle « humanité » (original !). Redevenir humain vous donnera quelques bonus de résistance à la malédiction (un effet vraiment très sympa !), mais vous permettra surtout d’accéder au PVE (pour qu’un PNJ ou un autre joueur vous aide, parce que vous êtes trop niok pour vous débrouiller tout seul) ou au PVP si vous faites parti d’un des cinq serments sur neuf qui vous ouvre une interaction avec le PVP).

Les serments ne sont pas les choses les plus faciles à trouver. Ceci vous demandera recherche et patience… Pensez de temps en temps à taper avec votre arme dans un mur qui peut vous paraitre louche, il se pourrait que ça soit un mur illusoire.

Si vraiment le PVP c’est votre truc, ne montez pas votre personnage au-delà du niveau 120 et allez dans la zone du DLC après Artorias. Juste après ce boss, vous trouverez sur votre droite un couloir menant à une arène PVP, mais n’allez pas par-là, allez plutôt droit devant vous un peu plus loin, vous trouverez un feu de camp qui fourmillera de gens comme vous, se réjouissant de faire du PVP.

– Mais pourquoi ne pas faire le PVP dans l’arène prévue à cet effet ???

– hé bien! c’est parce que la communauté de Darksouls a décidé que c’était mieux au feu de camp juste à côté…

Houuuu !! Comme c’est judicieux et malicieux !!

Il y a sept new game + avec évidement une difficulté évolutive, mais aussi avec des ennemis qui vous donneront plus d’âmes.

Si le jeu vous parait toujours trop facile après ça, il vous reste plus qu’à le faire, en mettant à votre petit doigt boudiné, l’anneau de calamité.

5 /5

Esthétique

Finalement ce remaster de Darksouls n’apporte pas grand-chose en termes d’esthétisme, le jeu n’était déjà pas forcément très beau et il n’est pas vraiment basé là-dessus, mais ça reste correct si on aime le style. On aurait aimé que la perte de « frame rate » à certains endroits de l’ancienne version ne migre pas dans d’autres zones. Effectivement il y en a moins, mais faire les bosses Sif ou Nito en « slow motion » est vraiment lourd et décevant.

Darksouls aurait pu être un très bon Castlevania, et j’espère d’ailleurs que Castlevania en version 3D prendra exemple. Un univers labyrinthique incroyable où tous les chemins mènent à Rome. Le jeu passera son temps à essayer de vous perdre et à vous connecter à d’autres lieux préalablement visités. L’absence de carte vous obligera à faire un effort de mémoire. Heureusement sur le long terme vous débloquerez un moyen de vous téléporter d’un feu de camp à un autre.

3 /5

Fun

Si on aime le style, il n’y a pas mieux. On teste toutes les armes pour savoir laquelle on préfère, on se jette dans la bataille en admirant quand on peut son paysage grandiose. On se perd et on découvre notre chemin au mieux en se demandant toujours si c’est le bon moment de passer par cet endroit, et surtout on meure, on foire, mais on recommence avec une hargne que seul ce genre de jeu peut vous donner.

Galérer à un endroit et enfin réussir à passer vous procurera une satisfaction incommensurable.

5 /5

Ambiance

Darksouls a très peu de fond musical et c’est cette spécificité qui donne quasiment toute son ambiance. Les bosses auront tous leur propre musique pour les accompagner dans ce moment épique. Darksouls n’est pas aussi sombre que son nom l’indique, néanmoins, il n’en reste pas moins froid et à la limite du survival.

5 /5

Conclusion

Darksouls est un chef d’œuvre dans sa conception, « from software » a fait un travail de génie. Aucun jeu de ce style-là n’arrive à la cheville de son gameplay et de son ambiance. Du début à la fin, en passant par les new game + et par votre montée en puissance, tout a été calculé. Des qualités dans tous les secteurs avec très peu de défauts.

Un « must have » à avoir absolument.

18 /20


Copyright © 2014 Timber HTML Template. All Rights Reserved.